Le Karaté

Un peu d’histoire:

Le Karate (de Kara = vide et Te = main ) est un art martial à mains nues qui puise ses racines en Chine. Il a connu une évolution remarquable sur l’Ile d’Okinawa alors qu’une loi y interdisait le port d’armes.
Sur l’invitation de Jigoro Kano, fondateur du Judo, Gishin FUNAKOSHI présente en 1922 le Karaté aux japonais. Ce dernier est considéré comme le père du Karaté moderne.
Vers la fin des années 50, de nombreux experts japonais s’expatrient et mondialisent le Karaté.

 

Les préceptes de Gishin FUNAKOSHI:

•N’oubliez pas que le karate-do commence et se termine dans la courtoisie.
•En karate l’initiative est sans avantage.
•Le karate est l’aide de la justice.
•Avant tout connais-toi, ensuite connais les autres
•L’esprit (la force psychologique)avant la technique
•Il est nécessaire de libérer son esprit
•La malchance provient de la paresse.
•Ne croit pas que le karate n’est qu’au Dojo
•Une formation de karate dure une vie entière.
•Le karate est dans tout ce que vous faites, là est la beauté du travail.
•Le karate est comme l’eau chaude, si vous ne lui apportez pas de la chaleur constante, elle refroidira
•Ne pensez pas que vous devez gagner, mais plutôt que vous ne devez pas perdre
•Transformez-vous selon votre adversaire
•Le secret du combat réside dans l’art de le diriger
•Considérez les bras et jambes des gens comme des épées.
•Passé votre foyer, 1 million d’ennemis attendent
•Position formelle pour les débutants, position naturelle pour les avancés
•La pratique(kata) doit être faite correctement (parfaite), car le combat est autre chose
•N’oubliez pas la force relative de la puissance, de la flexibilité du corps, et de la vitesse relative des techniques
•Perfectionnez-vous sans arrêt

 

Quelques notions: